Published on Thu, November 10, 2022 by Finishers
Finishers

Spiridon : 5 choses à savoir sur l'iconique marque de running engagée et écologique

Laisse-nous deviner… tu es fan de trail, de course, de transpiration ? 🥵 Tu aimes te dépenser en plein air ? Tu aimes partager tes séances avec d’autres ? Tu te sens concerné par l’environnement ?

Mais aussi… tu aimes la sensation agréable des vêtements de running contre ta peau ? Ça tombe bien parce que la cultissime marque de sportswear Spiridon réimprime ses vêtements les plus mythiques ! 🎽 « Quel est le rapport ? », tu te demandes. Laisse-nous te l’expliquer au travers de cinq points qui vont te montrer en quoi cette marque a révolutionné la course et doit être soutenue aujourd’hui 👇.

1) L’AMOUR DE LA COURSE… À L’ÉTAT PUR 😏

Au départ, Spiridon, c’est le petit rêve de deux amoureux de la course à pied : Noël Tamini et Yves Jeannonat. Ces passionnés ne voyaient tellement que la course, qu’ils ont décidé de se lancer dans une aventure folle : la création d’une revue internationale spécialisée dès 1972. Pour choisir le nom, ils décident de rendre hommage à Louis Spyridon, premier homme à avoir remporté un marathon de l’Histoire des Jeux Olympiques modernes (rien que ça ! 🙌). 

Mais contrairement à ce que pouvait laisser croire ce nom, l’objectif des deux amis n’était pas de pousser à la compétition, mais bien de démocratiser ce sport à toute la population ! 🔥 Oui, la course à pied a autrefois été un sport élitiste : personne ne courait en dehors des clubs d’athlétisme. Et ces derniers ne voulaient que le haut du panier, ce qui excluait les personnes âgées, les jeunes et les femmes 😡. Le but des créateurs de Spiridon était donc clair : permettre à tous de concourir et d’avoir les dernières actualités sur le sujet et fédérer autour de l’esprit Spiridon

2) UN ESPRIT D’ENGAGEMENT PRÉCOCE 🤝

Le mouvement était lancé. Bientôt, la revue allait soutenir des courses telles que Marvejols-Mende ou Sierre-Zinal, qui est l’une des premières courses libres de l’histoire. Le succès fut énorme : femmes et hommes de tout âge concouraient ensemble, floqué du célèbre tee-shirt Spiridon et de son joyeux coureur 😀🏃‍♂️. Au-dessus du personnage, un slogan « courez tous avec nous ! ». Les débouchés de ce combat ont été considérables, mais ça, tu t’en doutes, puisque tu es toi-même un finisher 😉. 


Grâce à Spiridon, « course à pied » ne rime désormais plus avec « trimer ». Au-delà d’un plaisir, la discipline était devenue accessible, libératrice, plaisante, solidaire et inclusive, et tu le sais mieux que personne ! Au bout de 8 ans, les femmes pouvaient enfin courir plus de 5 000 m en compétition en 1980 (youpi ! 🥳). On commence alors vraiment à toucher du doigt l’esprit Spiridon : « la perf d’accord, la fête d’abord » (et nous on adore/adhère 👏).

3) RETOUR AUX SOURCES

La course à pied en compétition telle qu’on la connaît aujourd’hui a donc prit racine dans le modèle de Spiridon, mais également dans la nature où ont eu lieu les premières courses libres. ⛰ C’est d’ailleurs à l’occasion de la Sierre-Zinal en 1974 que Tamini et Jean-Claude Pont ont créé la CIME (Coupe Internationale de la MontagnE), donnant ainsi une envergure mondiale et sauvage à la discipline 🐯

En effet, pour Spiridon, le dépouillement de la tenue d’un coureur est un parallèle avec celui d’un sentier de terre en pleine nature (c’est presque de la poésie 🥲). Pour Gaëlle Berlioz, la directrice artistique, il est « impossible de faire de l’outdoor sans être concerné par les questions environnementales ». Et si tu es adepte du trail, tu ne peux qu’être d’accord. 

4) L’ÉCOLOGIE COMME NOUVEAU COMBAT 💪

Chez Finishers, on aime quand les marques s’engagent envers l’écologie, comme Spiridon, pour qui les valeurs environnementales ont autant de poids que les valeurs humaines 🙏. La marque a d’ailleurs décidé de mettre ses convictions en pratique en proposant une gamme de vêtements écoresponsables et en « osmose avec les éléments de la nature » 🧘‍♀️.

Tu as donc désormais accès à des matériaux qui sont à la fois techniques et qualitatifs, tout en étant durables, locaux et écologiques 🤩. Impossible ? Pas chez Spiridon… Mais maintenant, on ne t’apprend plus rien ! Tu découvriras donc sur le site internet tous les efforts mis en place pour te proposer le meilleur de ce que la marque peut proposer : des habits performants et respectueux de l’environnement 🌱. Du sportswear au vêtement technique, il y en a pour tous les goûts et tous les besoins !

5) UN COLLECTIF ENGAGÉ

Plusieurs adeptes de la philosophie Spiridon se sont donc engagé dans l’un des plus gros défis du XXI° siècle : redéfinir l’industrie du textile, qui est l’une des plus polluantes du monde, tout en conservant la qualité des produits 🤯. La maitrise de la chaine de production est donc totale : depuis les matières premières choisies, aux lieux d’approvisionnements et jusqu’aux emballages. Les vêtements proposés sont uniquement d’origine européenne puisque tout se passe entre la France, l’Italie et le Portugal 🇪🇺. Plutôt fort, non ? 

Les matériaux utilisés ne contiennent aucune substance dangereuse pour l’Homme ou la nature et les collections sont faites à partir de produits écologiques et recyclés ♻. Que demander de plus ? Ah oui, chez Spiridon, ils font également attention au respect des conditions de travail de leurs fournisseurs. C’est pourquoi ils mettent un point d’honneur à établir des prix justes pour tous 👍. Ils ne soldent pas et proposent beaucoup d'éditions limités… tu seras donc engagé et sapé comme personne .

Alors si toi aussi tu veux rejoindre notre équipe et faire ta part dans la réduction de déchets, de gaspillage et de pollution, lutter contre la surproduction et soutenir une marque qui se bat pour des valeurs importantes (tout en restant stylé et performant, c’est important 😎), c’est sur le site internet de Spiridon que tu trouveras en cliquant ici. Et surtout, sache qu’un livre et un film retracent l’histoire de la course à pied et l’implication de Spiridon dans sa démocratisation : « Free to Run » de Pierre Morath 😉

®

The new generation platform that allows all runners, whatever their level, to (re)discover the French territory and heritage, by finding the races that suit them.