©

©Maridav - stock.adobe.com

Published on Mon, August 23, 2021 by Finishers
Finishers

Les courses les plus froides

Il fait beau, il fait chaud, c’est l’été (quoi que… en Normandie et en Bretagne, on nous souffle que le soleil se cache depuis un moment 🤣). Sinon partout ailleurs, le mercure dépasse aisément les 25 degrés. Alors, si tu as pris un coup de chaud lors de tes belles sorties running aoutiennes, on va te refroidir avec une sélection de 10 courses glacées autour du globe… De quoi voyager (et freezer). Enfile ta plus grosse doudoune et tiens-toi prêt à vaincre des températures dantesques !

1- Le Marathon du pôle Nord

On commence notre classement avec « The world's coolest marathon » (attention, cool pour “frais”, pas pour “je vais me la couler douce” 😅). C’est au Svalbard (promis, ça existe !) que se déroule cette course hors-norme, où les quelques téméraires qui osent s’y aventurer sont invités à courir sur la banquise arctique. D’ailleurs, chez Finishers, on est pas peu fier que l'homme le plus âgé à avoir terminé, en 2016, le marathon du pôle Nord soit un français, Michel Ribet, qui avait 78 ans à l’époque. 👏🇫🇷 Mais, si tu veux le défier, il va falloir économiser un peu puisque la participation coûte 16900 euros ! 

2- L’ultra 6633

C’est parti pour une aventure unique, à la découverte de l'Arctique canadien entre le Yukon et les territoires du Nord-Ouest du pays. Mais attention, on ne te parle pas d’un parcours de santé, à la découverte des Caribous (quoi que… tu risques d’en croiser sur ton chemin) 😅. Le « 6633 Artic Ultra » est l’une des courses les plus difficiles au monde qui te fera claquer des dents à cause de ses vents glaciaux et de ses températures extrêmes pouvant aller jusqu’à -78 degrés. Cherry on the cake 🍒(comme disent nos amis les américains) : les participants se déplacent en tirant derrière eux leurs provisions sur un traîneau. Alors, t’es “chaud” pour le 193 km ou le 611 km ? 

3- Le marathon du lac Baïkal

Courir sur l’eau, ça te tente ? Non, on ne te dit pas de te prendre pour Jésus 😅 mais plutôt de venir fouler le lac Baïkal, la plus grande réserve d’eau douce naturelle mondiale. Mais ne t'inquiète pas, tes pieds seront séparés de l’eau par une couche de glace épaisse de 1, 20 m, ce qui t’évitera donc de te transformer en glaçon ! Quoi que… les températures pouvant atteindre les -30°C ne risquent pas de te réchauffer pour autant. Attention où tu mets les pieds, le parcours est jalonné de petites buttes de glaces et de larges fissures atteignant parfois jusqu’à huit kilomètres de long 😱 Alors, un conseil ? Ne traîne pas car tu auras 6 heures pour terminer le marathon, au risque d’être récupéré par un aéroglisseur (ceci n’est pas une fake news!).  

4- Yukon Arctic Ultra

Alors là, c’est pas n’importe quelle course ! L’ultra-marathon Yukon Arctic Ultra est, au-delà d’une course, une véritable épreuve physique mais surtout mentale, qui emprunte la piste de la Yukon Quest. 3 distances sont proposées : 161 km, 483 km et 692 km. Et oui, les distances sont énormes, mais tu pourras t’équiper d’un vélo tout-terrain et de skis de fond pour t'aventurer sur les sentiers canadiens enneigés. La distance n’est pas le seul facteur rendant la course difficile, les températures sont extrêmes, alors attention aux risques d’engelures et d’hypothermie. Et oui, c’est une véritable épreuve de survie !

Et si c’est trop loin pour toi, pas de stress y’a point S ! Ou plutôt y’a le Lapland Artic Ultra, une course tout aussi extrême proposée par le même comité d’organisation, mais cette fois-ci en Suède ! Un peu plus facile d’accès, non ? Donc là pas d’excuse… 

5- Trail Blanc Mouthe

Parce qu’on est un peu chauvin 😄, il fallait bien une course française dans la sélection. Fin janvier, on part pour le village de Mouthe, le plus froid de France, qui est d’ailleurs surnommé “La petite Sibérie”. Le Trail a lieu de nuit et il est possible que la neige s’invite à la fête. La visibilité est réduite et la température se montre particulièrement fraîche avec un thermomètre indiquant en moyenne -3,5 degrés. On te l’accorde, la météo peut paraître plus clémente que celles présentées précédemment mais on te met à l’épreuve de réaliser ce Trail (surtout après tous les chocolats que tu te seras empiffré pendant les fêtes de Noël) et tu verras que tu regretteras de l’avoir sous-estimé.

6- Le Marathon des glaces en Antarctique

Voilà un marathon conçu pour repousser tes limites. Il t’emmène à quelques kilomètres du pôle Sud aux pieds de la chaîne montagneuse Ellsworth. Les conditions sont des plus extrêmes : ta mission, si tu l’acceptes, sera de braver des passages enneigés, ne pas glisser sur les plaques de glaces et vaincre un froid de -20 degrés avec des rafales de vents à 25 nœuds. Tu l’as compris, il est donc difficile de claquer des records sur cette course même en étant muni des Nike Zoom Vaporfly. Par contre, tu pourras rejoindre l'exclusif “7 Continents Marathon Club” en combinant cette course avec des marathons sur chacun des six autres continents. 

7- L’Ultra trail de l’Antarctique

Quitte à venir au Pôle Sud, pourquoi ne pas prolonger le plaisir glacé en participant également à l’Ultra Trail de l’Antarctique ? Non, on n'est pas fou. Après une bonne nuit de repos, c’est parti pour un Ultra Trail dans un froid polaire insoutenable. T’es du genre frileux 🥶? Tu peux faire comme Christian Schiester qui a demandé à la NASA de lui fabriquer une combinaison de protection contre le froid. Si tu demandes comment l’histoire se termine, c’est simple, he did it en 19h 58m 14s !

8- Iditarod Trail Invitational

Libéré, délivré 🎶, c’est ce que tu vas chanter après avoir franchi la ligne d’arrivée du Iditarod Trail Invitational, l'ultra-trail d'hiver le plus long au monde. 30 jours et 30 nuits en Alaska, c’est ce qui t’attend si tu fais partie des quelques courageux qui osent s’aventurer dans ces majestueuses étendues glaciales. Alors, choisis avec soin ta distance (350 miles / 563,27 km ou 1000 miles / 1609,34 km) ainsi que ton moyen de transport (tes pieds, ton vélo ou tes skis) et c’est parti pour retrouver la Reine des Neiges.  

9- Laugavegur Ultra Marathon

Cette course en Islande de 55 km suit l’un des sentiers les plus beaux du monde, entre les sources géothermiques de Landmannalaugar et la réserve naturelle de Þórsmörk. Ici, même en été, il peut faire jusqu’à -10 degrés la nuit, et les vents puissants ainsi que le brouillard épais peuvent rendre invisible les piquets de balisage pourtant plantés tous les 10 mètres sur le sable, les graviers, l’herbe, la neige, la glace, ou encore les rivières. Tu l’auras compris, cette course n’est pas pour les amateurs. Pour autant, on ne t’en voudra pas si tu t’arrêtes plusieurs fois sur ta route pour admirer les richesses naturelles du pays qui se dressent devant toi : montagnes de rhyolites multicolores, canyons ou encore glaciers spectaculaires. 

10- Laponie Trophy

Rendez-vous au pays du Père-Noël pour finir ce classement en beauté, plus précisément en Laponie, une région particulièrement froide de la Finlande. Cet événement de 5 jours, exclusivement réservé aux femmes, et qui soutient les femmes touchées par le cancer du sein, amènera les Finisheuses à la découverte du soleil de minuit et des aurores boréales. Un véritable paradis pour les yeux, qui a l’avantage de réchauffer le cœur, faute de pouvoir se réchauffer les pieds 😅.

Bon, on ne va pas pouvoir (malheureusement) citer toutes les courses spectaculaires qui se trouvent sur notre belle planète. Alors si tu veux plus, viens faire un tour par là : 

  • The Ice Ultra Marathon en Suède
  • The Frozen Lake Marathon en Norvège
  • The Fire and Ice Ultra en Islande

Voilà une petite sélection qui, on espère, t'aura rafraîchi ! Et qui sait ? Peut-être que si tu es complètement givré on te retrouvera sur l’une de ces courses glaciales !  🥶

®

The new generation platform that allows all runners, whatever their level, to (re)discover the French territory and heritage, by finding the races that suit them.